Les dirigeants européens adoptent un plan pour endiguer le flux migratoire

Les dirigeants européens se sont entendus ce vendredi 3 février 2017, lors d’un sommet informel à La Valette (Malte) sur un plan d’action pour endiguer les flux migratoires vers l’Europe via la Méditerranée centrale.

Selon ce plan, les priorités seront données à la formation, l’équipement et le soutien des garde-côtes libyens. Des efforts seront aussi faits pour lutter contre la contrebande, développer des communautés locales en Libye, fournir des capacités d’accueil adéquates en Libye pour les migrants et soutenir les organisations internationales impliquées dans la gestion de la crise migratoire.

« L’Union européenne renforce l’intégration de la migration dans son aide publique au développement pour l’Afrique, qui s’élève à 31 milliards d’euros pendant cette période financière. Certaines des actions peuvent être financées au sein des projets déjà en cours, notamment ceux financés par le Fonds d’affectation spécial de l’UE pour l’Afrique, qui mobilise 1,8 milliard d’euros du budget de l’UE et 152 millions d’euros des contributions des Etats membres », ont déclaré les leaders de l’UE dans la déclaration adoptée à l’occasion du sommet informel.

Pour couvrir les besoins de financement les plus urgents en 2017, la Commission européenne a décidé de mobiliser en premier lieu 200 millions d’euros supplémentaires pour la fenêtre Afrique du Nord du Fonds et de donner la priorité aux projets liés à la migration concernant la Libye.

Aimez-vous le post? Nous nous rejouissons d´une recommandation:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.